Clivage gauche / droite (suite)

Après avoir dressé l’état des lieux et l’historique du clivage gauche/droite en France, je vous propose d’aller voir ce qu’il en est outre manche.

Ce qu’il faut savoir au premier chef sur l’échiquier politique anglais, c’est qu’il est encore plus qu’en France organisé selon deux pôles antagonistes. Leur système de scrutin majoritaire à un seul tour explique cet état de fait. C’est en quelque sorte outre manche, le règne sans partage et perpétuel du vote utile qui ne laisse que des miettes aux autres parties qui tentent d’exister.

Les Anglais, au même titre que les Français ont eu leur acte fondateur du clivage partisan de la vie politique.
Il faut remonter à la fin du XVIIIème siècle pour en retrouver la trace en France et cent ans de plus en Angleterre. Tout cela pris forme, quelques années avant la glorieuse parce que pacifique révolution de 1688 et plus précisément sur la question de la succession du roi Charles II. En théorie, le poste était promis à son frère Jacques II. Problème celui-ci est catholique dans un pays résolument anglican depuis le XVIème siècle et la rupture entre Henri VIII et le pape. La population se partage alors entre les partisans de Jacques II et leurs adversaires, entre tories et les whigs.
Ce clivage survivra à l’affrontement sur la succession royale et structurera dès lors la scène politique. Ainsi au XIXème siècle, les Tories forment le parti conservateur et les Whigs créent le parti libéral libéraux. Ce tandem occupa le devant de la scène politique continument jusqu’au début du XXème siècle. A cette époque, une troisième force politique s’affirme : le Labour ou parti travailliste. L’essor des travaillistes eu pour effet mécanique, dans un pays pratiquant le scrutin majoritaire à un seul tour, l’affaiblissement d’un des deux partis en place, en l’occurrence celui des libéraux.
Depuis lors le Labour Party et le Conservative Party dominent les débats laissant loin derrière les libéraux : Lib Dem.

Aujourd’hui, c’est le parti Conservateur incarné par David Cameron allié aux Lib Dem de Nick Clegg qui gouvernent le pays, ce qui fait suite à 13 ans d’exercice de pouvoir par les travaillistes.
En somme, les travaillistes et les conservateurs sont en quelques sortes les alter-égo anglais de nos parties de gauche et de droite.



MIEUX-ETRE |
louis crusol |
Force-Ouvrière Cordon Elect... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Collectif sécu des quartier...
| Flowers For Zoé
| Taire les Silences....