Sur le pouce

Selon une revue australienne de psychiatrie, un Néo-zélandais de 28 ans s’est coupé un doigt, l’a fait frire avec des petits légumes, et a ensuite dégusté le plat. Ils ne serait que huit dans le monde à être répertoriés « auto-cannibales ». Les médecins précisent que l’homme souffrait de graves problèmes psychologiques. On s’en doutait.
Faits divers tiré du Marianne édition du 23 avril au 29 avril

En ces temps de crise du pouvoir d’achat , voilà un moyen de mauvais goût de mettre du beurre dans les épinards pour tous ceux qui sont financièrement un peu court…



Focus sur la maison carrée

Maison carrée

Plus de 2000 ans après sa construction, entre 2 et 5 ap JC, la maison carrée demeure un passage obligé à Nîmes.
Originellement ce temple était dédié à la mémoire des défunts petits fils adoptifs de l’empereur Auguste, j’ai nommé deux romains pur jussss Lucius et Caius. Après avoir servit au fil des vicissitudes de l’histoire de maison consulaire, de maison privée, d’écurie, d’église, la dite maison carrée remplit depuis le début du XIXème siècle la fonction de musée.
Ce temple bimillénaire fait parti des édifices romains les mieux conservés. Un privilège qu’il doit à une utilisation sans interruption et aux nombreux soins dont il fait l’objet comme en témoigne la rénovation récente de l’intégralité de sa façade extérieure.
Le bâtiment d’une hauteur de 17 mètres est composé d’une cella qui correspond à la chambre de la divinité et d’un vestibule, aussi appelé pronaos. L’accès au vestibule est donné par les 15 marches pentues d’un escalier.
Des informations parmi d’autres que l’on pouvait apprendre lors de visites guidées organisées dans le cadre du week-end romain, ces samedi 23 et dimanche 24 avril à Nîmes.



MIEUX-ETRE |
louis crusol |
Force-Ouvrière Cordon Elect... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Collectif sécu des quartier...
| Flowers For Zoé
| Taire les Silences....